D√©tournement du temps de travail √† des fins personnelles 

Dans un arrêt de 2013, la chambre criminelle de la Cour de cassation a, pour la première fois, jugé que l'utilisation par un salarié de son temps de travail à des fins autres que celles pour lesquelles il perçoit une rémunération de son employeur, constitue un abus de confiance, engageant la responsabilité pénale du salarié.

L'arrêt rendu par la chambre criminelle confirme cette position. En effet, deux salariés ont été reconnus coupables du délit d'abus de confiance et de complicité d'abus de confiance pour avoir, sur le temps, dans les locaux et avec les moyens et salaires fournis par leur employeur, exercé des activités, démarches et transactions non justifiées par l'intérêt de leur employeur, à qui elles ont été dissimulées.

Cass. Crim. 03.05.2018

 


 
 
SELECT * FROM chroniques1 WHERE chro_statut = 'actif'  AND chro_type = 1  ORDER BY chroniques1.chro_num DESC
06/08/2018 Le salari√© consomme des stup√©fiants...
06/08/2018 D√©tournement du temps de travail √† des...
25/05/2018 Exc√®s de vitesse ex√©cution du pr√©avi...
21/05/2018 Perte des pr√©rogatives et prise d'acte ...
18/05/2018 Conclusion d'une transaction apres une r...
03/03/2018 6 lettres type en vue de licencier pour ...
03/03/2018 Unification de la notion de groupe en ma...
 
   

 

 

 
   
   
 
 
 Expert comptable 92 - Expert comptable hauts de seine - Expert comptable Paris IDF
Commissaire aux comptes 92 - Commissaire aux comptes hauts de seine