Immatriculation de l'établissement secondaire 

l’article L 121-1 du Code de commerce définissant les commerçants comme ceux qui exercent des actes de commerce et en font leur profession habituelle - l’immatriculation est obligatoire, aussitôt que l’activité présente un caractère de répétition et de durabilité se traduisant par des actes non isolés.

Aussi, la Cour de cassation juge que, dès lors que l'établissement secondaire est ouvert et consiste en un établissement permanent, distinct de l'établissement principal, la méconnaissance de l'obligation de procéder à l'immatriculation dans les délais légaux constitue, selon le premier paragraphe de l'article L 8221-3 du Code du travail, l'une des formes du délit de travail dissimulé.

Cass. crim 28.03.2017

 



 
 

Droit social
06/07/2017
Révision du refus d'homologation de la rupture conventionnelle

Droit fiscal
25/06/2017
Régime de déduction des contrats d'assurance Homme-Clé.

Droit des sociétés
04/07/2017
Immatriculation de l'établissement secondaire



 

 

 

 
   
   
 
 
 Expert comptable 92 - Expert comptable hauts de seine - Expert comptable Paris IDF
Commissaire aux comptes 92 - Commissaire aux comptes hauts de seine